Chaque organisation Fairtrade dans le Sud reçoit la visite annuelle de FLO-cert. Durant le contrôle, FLO-cert rassemble aussi de nombreuses informations que vous pouvez lire dans le rapport de Suivi et évaluation (Monitoring & Evaluation Report) de Fairtrade International. Vous y trouverez les principaux résultats des contrôles effectués en 2015 et analysés en 2016 :

Le nombre de paysans et d’ouvriers est resté pratiquement stable en 2015. Nous comptons actuellement 1,66 million de paysans et d’ouvriers. Le nombre d’organisations certifiées Fairtrade est lui aussi resté stable. Cette stratégie est voulue, car Fairtrade souhaite se concentrer sur les paysans et les ouvriers qui collaborent d’ores et déjà avec nous. Nous souhaitons les aider le mieux possible pour maximiser notre impact.

CROISSANCE GÉNÉRALE DU NOMBRE DE PAYSANS, D’OUVRIERS ET D’ORGANISATIONS DE PRODUCTEURS FAIRTRADE 2014-2015

Source : CODIMPACT monitoring data set 2015

Pas de croissance du nombre de paysans ou d’organisations donc, mais bien des ventes de produits Fairtrade et des primes que ces ventes génèrent. Les primes sont un montant versé aux organisations en plus du prix minimum. Elles l’utilisent pour investir dans des projets soutenus par l’ensemble de la communauté. De manière générale, la prime Fairtrade a progressé de 10 % et les ventes de 14 %. Cette évolution résulte principalement d’une forte augmentation des ventes de bananes, de café, de cacao et de fleurs.

CROISSANCE GLOBALE DES PRIMES FAIRTRADE

Source : CODIMPACT monitoring data set 2015

CROISSANCE GLOBALE DE LA VALEUR DES VENTES FAIRTRADE

Source : CODIMPACT monitoring data set 2015

Fin 2015, Fairtrade comptait des organisations dans 75 pays. Le dernier pays à avoir rejoint Fairtrade est le Tadjikistan. Si le nombre de paysans et d’ouvriers Fairtrade a légèrement augmenté en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique latine, il a légèrement diminué en Asie. Un peu plus des deux tiers des paysans et des ouvriers Fairtrade vivent en Afrique et au Moyen-Orient.

Kopepi Ketiara Indonesia« Le monde entier connaît aujourd’hui l’incertitude sur le plan économique. Dans ce contexte, même une petite croissance est une grande réalisation. Les chiffres contenus dans ce rapport nous motivent à faire encore plus d’efforts et à favoriser ainsi encore l’autonomisation des paysans et des ouvriers. Au final, ils doivent recevoir une part équitable de la chaîne d’approvisionnement internationale. Il n’existe pas de solutions simples et rapides, mais la bonne nouvelle est que Fairtrade est en bonne voie. » Nicolas Lambert

Pour plus d’infos : www.monitoringreport2016.fairtrade.net